Conseil, Constat

Les effets des Mycotoxines sur les élevages en Guinée

Depuis presque 5 années la production des œufs de consommation était freiné par de «mystérieux »problèmes de santé des animaux qui ne trouvait pas remède face à des cas de plus en plus graves qui se manifestait par :

-des pics de mortalités

-des problèmes locomoteurs (paralysie du postérieur )

-des problèmes de santé respiratoires

Plusieurs pistes ont été épluchées( dû poussins aux vaccins …) mais en vain ,jusqu’à ce que nous abordions la question alimentaire où des themed sérieux en sont ressortis .

Après de multiples recherches et des analyses dans plusieurs fermes avicoles dans toute la Guinée une partie des réponses est obtenues par la découverte d’une contamination en mycotoxines (fuminosine,alfa toxine … )de certaines matières premières majeurs comme le Mais ,le tourteau de palmiste et le tourteau d’arachide … profondément infecté à certaines saison de l ´année par une mauvaise conservation des produits ou à leur mauvaise conditions de récoltes .

Quelles sont les conséquences des Mycotoxines sur la production avicole ?

Chez la famille des Mycotoxines découverte en Guinée après des analyses du service spéciaux du ministère de l’élevage sur des élevages Guinéens on distingue : l’aflatoxines ,la fuminosine ,l’ochratoxine et la toxine T2 responsable de plusieurs maux chez les poules notamment :

-la diminution des performances globales

-la réduction de la prise alimentaire et de l ‘indice de consommation

-l’immunosuppression

-Une augmentation du taux de mortalité

-Diminution de la qualité de la coquille

Toutes ces Mycotoxines peuvent avoir des effets délétères sur les animaux surtout en cas de ci-occurrence

Quelles sont les solutions ?

Pour réduire l’impact négatif des Mycotoxines sur les élevages guinéens plusieurs solutions sont à envisager :

-Une réduction de la contamination des matières premières au niveau des champs en écartant les produits moisi et infectés

-une meilleure conservation des produits dans les entrepôts et lieu de stock

-une utilisation systématique des capteurs de Mycotoxines dans les aliments des animaux

-un nettoyage régulier des dépôts de matières premières en évitant les coins de stagnation

Conclusion

En définitive depuis quelques temps des expériences sont menés dans le but de réduire les effets des Mycotoxines et les efforts sont en train de payer car ils améliorent la production et ameliore la rentabilité de l’activité

02/02/2022

Elhadj Boubacar Dansoko

Manager Avicom

2 thoughts on “Les effets des Mycotoxines sur les élevages en Guinée

  1. JaimeLAviculture dit :

    Bonjour Mr Dansoko,
    Merci beaucoup pour cette analyse.
    Les solutions indiquées impliquent moins l’éleveur qui se sert en provende chez un fournisseur. Ma question serait, il y a t il des produits comme vaccin ou autres pour prévenir cette maladie ? Dans certaine ferme en Guinée il y aussi une forte croissance de l’aspergillose. Les poumons de nos sujets sont infectés de cette maladie.

    1. dansoko dit :

      Bonsoir ,le seul moyen de lutter contre sont énumérés dans l’article mais pour le cas précis que vous posez ça serait de vous renseigner au près de votre fournisseur de l’incorporation de capteur ou pas dans l’alimentation de vos animaux en vue d’y apporter ou pas une correction avec un ou des capteurs de Mycotoxines .Sur la question de l’aspergylose nous ferons un autre ultérieurement sur les causes et les méfaits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *